Callisto

Jupiter IV

   Callisto est le huitième des satellites connus de Jupiter et le deuxième plus gros. C'est la lune galiléenne la plus éloigné de Jupiter.

         orbite:   1 883 000 kilomètres de Jupiter
         diamètre: 4800 kilomètres         
         masse:    1.08e23 kilogrammes

   Callisto était une nymphe, que détestait Héra et dont Zeus était amoureux. Héra la transforma en ours et Zeus la plaça dans le ciel formant la constellation de la Grande Ourse.

   Découvert en 1610 par Galilée et Marius.

   Callisto n'est que légèrement plus petite que Mercure mais possède seulement un tiers de sa masse.

   A la différence de Ganymède, Callisto semble avoir peu ou pas de structure interne; elle est un mélange plus ou moins de uniforme de glace (40%) et de roche/fer(60%). Titan et Triton sont probablement semblables.

   La surface de Callisto est entièrement couverte de cratères. La surface est très vieille, comme les régions montagneuses de la Lune et de Mars. Callisto a la plus vieille et la plus cratérisée des surfaces de tous les corps observés dans le système solaire; ayant subi peu de changement à part quelques impacts occasionnels pendant 4 milliards d'années.

   Les plus grands cratères sont entourés par une série d'anneaux concentriques qui ressemblent à d'énormes fissures qui ont été lissés par les lents mouvements de la glace sur plusieurs millénaires. Le plus grand de ces cratères a été nommé Valhalla (droite). Avec un diamètre de 4000 kilomètres, Valhalla est un exemple dramatique d'un bassin multi anneau, le résultat d'un impact massif. Le bassin Asgard (à gauche) de Callisto, la Mer Orientale sur la Lune et le bassin Caloris sur Mercure sont d'autres exemples de gros impacts.

   Tout comme Ganymède, les cratères anciens de Callisto se sont effondrés. Il leur manque les hautes chaînes de montagnes en forme d'anneau, les rayons radiaux et les dépressions centrales communes aux cratères de la Lune et de Mercure. Les images détaillées de la sonde Galileo (à gauche) prouvent que, dans quelques secteurs au moins, les petits cratères ont été, pour la plupart, effacés. Ceci suggère qu'un processus aient été au travail plus récemment, même si c'est seulement la subsidence.

   Une autre formation intéressante de Callisto est la chaîne Gipul Catena, une longue chaîne de cratères d'impact alignés dans une ligne droite (à droite). Cette chaîne fut probablement créée par un objet qui se disloqua sous les forces des marées alors qu'il passait à proximité de Jupiter (tout comme la comète SL 9) et qui tomba sur Callisto.

   La sonde Galileo n'a détecté aucune trace d'un champ magnétique.

   Contrairement à Ganymède, avec sa topographie complexe, il n'y a aucune trace d'activité tectonique sur Callisto. Même si, en gros, Callisto est très semblable à Ganymède, elle aurait apparemment une histoire géologique beaucoup plus simple. Les différentes histoires géologiques des deux a été un important problème pour les planétologues (il pourrait être relié à l'évolution des marées et de l'orbite de Ganymède). Une Callisto "simple" est une bonne référence comme point de comparaison avec les autres mondes plus complexes et elle pourrait représenter ce qu'étaient les autres lunes galiléennes au début de leur histoire.

Plus au sujet de Callisto

Questions en suspens


Contents ... Jupiter ... Ganymède ... Callisto ... Léda ... Data Host


Bill Arnett; dernière mise à jour: 23 mai 1997


Retour