Comètes

À la différence des autres petits corps du système solaire, les comètes sont connues depuis l'antiquité. Les observations de la comète de Halley dans les archives chinoises remontent au moins jusqu'à 240 avant J.-C. La célèbre tapisserie de Bayeux, commémorant la conquête de l'Angleterre par les Normands en 1066, dépeint l'apparition de la comète de Halley.

En date de 1995, 878 comètes ont été cataloguées et leur orbite, au moins grossièrement, calculée. De celles-ci, 184 sont des comètes périodiques (période orbitale de moins de 200 ans). Certaines des autres sont sans doute aussi périodiques mais leurs orbites n'ont pas été calculées avec assez de précision pour le savoir.

On appelle parfois les comètes des balles de neige sales ou parfois des "boules de boues gelées". Elles sont une mixture de différentes glaces (eaux et des gaz gelées) avec de la poussière qui, pour une raison ou une autre, n'a pas été incorporée aux planètes quand le système solaire s'est formé. Ceci en fait de très intéressants échantillons du système solaire primitif.

Quand elles sont actives et proches du Soleil les comètes se composent de plusieurs parties distinctes:

Les comètes sont invisibles sauf lorsqu'elles sont proches du Soleil. La plupart des comètes ont une orbite très excentrique qui les amène beaucoup plus loin que l'orbite de Pluton. Ces dernières apparaissent une fois puis disparaissent pour des millénaires. Seules les comètes à période courte et intermédiaire (comme la comète de Halley) restent à l'intérieur de l'orbite de Pluton pour une fraction significative de leurs orbites.

Après environ 500 passages près du Soleil la plus grande partie de la glace et du gaz est perdue et il ne reste qu'un objet rocheux d'une apparence très semblable à celle d'un astéroïde. (La moitié peut-être des astéroïdes en orbite proche de la Terre sont des comètes "mortes".) Une comète dont l'orbite l'entraîne proche du Soleil est susceptible d'entrer en collision avec une des planètes, avec le Soleil, ou bien d'être éjectée du système solaire par un passage trop près d'une planète (surtout Jupiter).

La comète de Halley est, et de loin, la plus célèbre mais la comète SL 9 à "frappé l'imagination" pendant une semaine de l'été de 1994.

Parfois il se produit une pluie d'étoiles filantes lorsque la Terre croise l'orbite d'une comète. Certaines se produisent avec une grande régularité. La pluie d'étoiles filantes des Perséides se produit à tous les ans entre le 9 et le 13 août lorsque la Terre croise l'orbite de la comète Swift-Tuttle. La comète de Halley est la source de la pluie des Orionide en octobre.

Plusieurs comètes sont découvertes par des astronomes amateurs. Etant donné que les comètes sont à leurs plus brillantes lorsqu'elles sont proches du Soleil, elles sont habituellement visibles seulement qu'au lever ou au coucher du Soleil. Des cartes montrant les positions de certaines comètes dans le ciel peuvent être créées avec un logiciel d'astronomie tel que Starry Night.

Plus au sujet des comètes

Questions en suspens


Contents ... Soleil ...Petits Corps ... Comètes ...Halley ...Data Host


Bill Arnett; dernière mise à jour: 9 octobre 1997


Retour