Glossaire


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


A

accrétion
Accumulation de poussière et de gaz en des objets plus massifs tels que les étoiles, planètes et les lunes.
Adams, John Couch 1819-1892
Astronome et mathématicien anglais qui, à l'âge de 24 ans, a été la première personne à prédire la position d'un objet de masse planétaire au-delà d'Uranus. Mais, malheureusement, Adams n'a pas publié sa prédiction. Galle a confirmé l'existence de Neptune à partir de calculs indépendants de Le Verrier. (4k jpg)
albédo
le rapport entre la lumière réfléchie par un objet et la lumière incidente; une mesure de réflectivité ou de la brillance intrinsèque d'un objet (une surface blanche, parfaitement réfléchissante aurait un albédo de 1.0; une surface noire parfaitement absorbante aurait un albédo de 0.0
année-lumière
= 9.46053e12 km (= 5 880 000 000 000 miles = 63.239 AU); la distance parcourue par la lumière en un an.
antipode
le point qui est exactement à l'opposé, sur l'autre côté de la planète
aphélie
le point de l'orbite d'une planète qui est le plus loin du Soleil. Lorsque l'on fait référence à des objets en orbite autour de la Terre le terme apogée est utilisé; le terme apoastre est utilisé pour les orbites autour d'autres corps. (antonyme: périhélie)
Arago, Dominique François Jean 1786 - 1853
astronome et physicien français et directeur de l'Observatoire de Paris. Il découvrit le phénomène de production du magnétisme par rotation
d'Arrest, Heinrich Louis
astronome danois qui assista Galle lorsqu'il observa Neptune pour la première fois. Après avoir reçu la position prédite par Le Verrier, Galle et d'Arrest débutèrent la recherche. Avec Galle à l'oculaire et d'Arrest lisant les cartes, ils observèrent le ciel et vérifièrent que chaque étoile observée était bien sur la carte. Seulement quelques minutes après le début des recherches d'Arrest c'est écrié, "Cette étoile n'est pas sur la carte!" et mérita alors sa place dans les livres d'histoire. (90k jpg)
astéroïde
(aussi "planétoïde") un objet rocheux de taille moyenne en orbite autour du Soleil; plus petit qu'une planète, plus gros qu'un météorite
atmosphère
= 1.013 bars = 1.03 kg/cm2 = 14.7 livres par pouce carré, la pression atmosphérique standard au niveau de la mer sur la Terre.
aurore
une lueur dans l'ionosphère d'une planète causée par l'interaction entre le champ magnétique de la planète et des particules ionisées provenant du Soleil.
aurore boréale
causée par l'interaction du vent solaire, du champ magnétique de la Terre et de la haute atmosphère. L'on trouve aussi un phénomène semblable dans l'hémisphère sud où il est connu sous le nom d'aurores australes.

B

bar
= 0.987 atmosphère = 1.02 kg/cm2 = 100 kilo pascals = 14.5 livres/pouce carré.
Barnard, Edward Emerson 1857-1923
astronome américain; découvreur d'Amalthée, satellite de Jupiter et de l'étoile de Barnard, la deuxième étoile la plus près du Soleil.
Barsoom
Nom indigène de Mars dans les livres de science-fiction de Edgar Rice Burroughs
Bode, Johann Elert 1747-1826
astronome allemand, connu pour la fausse loi de "Titus-Bode" qui essaie d'expliquer la distance planète Soleil.
bolide
météore brillant à l'aspect d'une boule de feu qui produit un boom supersonique
Bond, William Cranch 1789-1859
l'un des premiers astronomes américains d'importance; s'éleva au-dessus de sa pauvreté et son manque d'éducation formelle pour devenir le premier directeur du Harvard College Observatory ou il étudia Saturne et (avec Lassell) découvrit Hyperion, une de ses lunes.
bord
pourtour du disque apparent d'un corps céleste
Brahe, Tycho 1546-1601
(alias Tyge Ottesen) astronome danois dont les observations astronomiques précises ont formé la base pour les lois de Kepler sur le mouvement des planètes. (141k jpg; 38k jpg; plus; The Noble Dane: Images of Tycho Brahe, du musée de l'histoire des sciences à Oxford)

C

caldeira
cratère formé pas l'explosion ou l'effondrement d'une cheminée volcanique.
carbonate
un composé de carbone et d'oxygène (eg: carbonate de calcium aussi appelé calcaire).
Cassini, Giovanni Domenico 1625-1712
(alias Jean Dominique) astronome français né en Italie et le premier directeur de L'Observatoire de Paris. découvreur de quatre des lunes de Saturne, (Téthys, Dioné, Rhéa et Japet) ainsi que la division de Cassini des anneaux. (13k jpg; plus)
catena
chaîne de cratères. (nomenclature internationale)
cavus
dépression irrégulière (nomenclature internationale).
champ magnétique interplanétaire
Le champ magnétique créé par le vent solaire.
chaos
région de terrain fracturé distinctif.
chasma
canyon (nomenclature internationale)
chromosphère
le plus bas niveau de l'atmosphère solaire entre la photosphère et la couronne
classification stellaire
une désignation construite d'une lettre et d'un chiffre qui est assignée aux étoiles en rapport avec les lignes spectrales qui correspondent grossièrement à la température de surface de l'étoile. Les classes sont: O, B, A, F, G, K, et M; O étant les étoiles les plus chaudes et M les plus froides. Le chiffre correspond simplement à une subdivision de la classe principale. Les classes sont drôlement ordonnées parce qu'elles ont été assignées il y a longtemps, avant que soit comprise leur relation avec la température. O et B sont rares mais très brillantes; les étoiles M sont nombreuses mais faibles. Le Soleil est de type G2.
colles
petites collines. (nomenclature internationale)
coma
la poussière et le gaz entourant le noyau d'une comète; synonyme de chevelure.
comète
un objet glacé de grosseur moyenne en orbite autour du Soleil; plus petit qu'une planète
Congrès
branche législative du gouvernement des États-Unis. Beaucoup plus hostile que l'espace aux vaisseaux spatiaux scientifiques.
convection
mouvement d'un fluide provoqué par de larges gradients de température. Le transfert automatique de chaleur par cette circulation.
Copernic, Nicolaus 1473-1543
astronome polonais qui proposa le modèle héliocentrique plaçant la Terre et les autres planètes en rotation autour du Soleil. A l'époque la théorie était très controversé étant donné que le système géocentrique de Ptolémée, qui était la théorie prévalente pour plus de 1000 ans, avait des racines profondes dans la philosophie et la religion de l'époque. (Il faudrait aussi noter que le système héliocentrique a été proposé pour la première fois par Aristarque de Samos durant le 3ème siècle avant J.-C., un fait qui était connu de Copernic mais qui a été longtemp ignoré.) (470k html/gif; 12k gif; 129k jpg; plus)
corona
structure ovoïde ou circulaire. (nomenclature internationale)
couronne
le plus haut niveau de l'atmosphère solaire, caractérisé par de faibles densités et de hautes températures (> 1.0E+06°176; K).
coronagraphe
un télescope spécial qui bloque la lumière émise par le disque solaire pour en étudier l'atmosphère faiblement lumineuse.
cratère
dépression en forme de bol formé par l'impact d'une météorite; dépression au sommet d'un volcan.
cycle solaire
variation de l'activité solaire quasi périodique d'une durée approximative de 11 ans.

D

demi grand axe
le demi grand axe d'une ellipse (ex: une orbite planétaire) est de 1/2 la longueur de l'axe majeur du segment de droite joignant les foyers de l'ellipse se terminant aux extrémités de l'ellipse elle-même. Le demi grand axe est aussi la distance moyenne de la planète à l'objet qu'elle orbite. La valeur du périastre et de l'apoastre peuvent être calculés à partir du demi grand axe et de l'excentricité par la relation rp = a(1-e) et ra = a(1+e).
densité
mesuré en grammes par centimètre cube (ou kilogrammes par litre); la densité de l'eau est de 1.0; celle du fer est de 7.9; le plomb de 11.3.
désastre
on peut presque dire au sens littéral: "mauvaise étoile"; particulièrement apte lorsque utilisé en référence à l'impact majeur d'un astéroïde.
disque
la surface visible du Soleil (ou tout autre corps céleste) projeté sur la voûte céleste.
dinosaures
gros reptiles vivant à l'ère Mésozoïque de 230 à 65 millions d'années dont l'extinction est probablement due à l'impacte d'un gros astéroïde ou d'une comète.
direct
rotation ou mouvement orbital en direction inverse du sens des aiguilles d'une montre lorsque vu du pôle nord de l'objet primaire (c-à-d dans la même direction que la majorité des satellites); à l'opposé de la direction rétrograde. Le pôle nord est celui qui est du même côté de l'écliptique que celui de la Terre.
dorsum
crête.

E

effet de serre
hausse de température causée par la radiation solaire qui peut pénétrer l'atmosphère mais que la radiation thermique résultante ne peut s'échapper (le dioxyde de carbone et la vapeur d'eau en sont les principales causes). Très important sur Vénus et sur la Terre mais très faible sur Mars.
excentricité
l'excentricité d'une ellipse (orbite planétaire) est le rapport entre la distance entre les foyers et l'axe majeur. Peut s'exprimer de façon équivalente par (ra-rp)/(ra+rp) où ra est l'apoastre et rp est le périastre.
effet doppler
changement apparent de la longueur d'onde du son ou de la lumière causé par le mouvement de la source, de l'observateur, ou des deux. (voir aussi)
Einstein, Albert 1879-1955
physicien américano-allemand; a développé les théories de la relativité restreinte et de la relativité générale qui, avec la mécanique quantique forment les fondations de la physique moderne. (voir fusion, vitesse de la lumière) (96k gif)
ellipse
ovale. Le fait que les orbites des planètes sont elliptiques et non circulaires a été découvert par Johannes Kepler et est basé sur des observations méticuleuses de Tycho Brahe.
erg/sec
= 1e-10 kilowatts.
éruption effusive
éruption volcanique relativement calme qui émet de la lave basaltique qui ce déplace environ à la vitesse que l'on marche; la lave est d'une nature fluide; les éruptions du volcan Kilauea sur l'île d'Hawaii sont effusives.
éruption explosive
une éruption volcanique dramatique qui lance des débris hauts dans l'atmosphère sur cent soixante kilomètres et plus; avec une lave faible en silicates; peut être très dangereuse pour les personnes à proximité. L'éruption du Mont St. Helens en 1980 en est un exemple.
escarpement
ligne de falaise produite par des failles ou l'érosion.

F

facule
tache brillante.
farrum
structure en forme de crêpes (nomenclature internationale)
filament
filins de gaz froids suspendus au-dessus de la photosphère par les champs magnétiques, qui paraissent sombres lorsque vus directement sur la surface du disque du Soleil; des filins sur le bord du Soleil vu en transmission sur le fond sombre du ciel est appelé protubérance.
boule de feu
une météorite plus brillante que magnitude -3
fissure
une ouverture étroite ou une crevasse d'une longueur et d'une profondeur considérable.
flexus
formation linéaire et pointue.
fluctus
terrain d'écoulement.
formation d'albédo
une tache sombre ou claire sur la surface d'un objet qui pourrait ne pas être de nature géologique ou topographique.
fossa
dépression longue, étroite et peu profonde.
Franklin, Benjamin 1706-1790
américain, personnage public, écrivain et scientifique. Il a joué un rôle central dans la révolution américaine et a participé à la rédaction de la constitution américaine. Ses innovations scientifiques et pratiques comprenant le paratonnerre, lunette double foyers et la cuisinière (poêle à bois).
fusion nucléaire
une réaction nucléaire par laquelle plusieurs petits noyaux se combinent pour former de plus gros noyaux qui possèdent une masse plus faible que la somme des masses de petits noyaux. La différence de masse est convertie en énergie par la célèbre loi d'équivalence masse énergie d'Einstein E=mc2. Cette réaction est la source d'énergie du Soleil et ultimement la source de la presque totalité de l'énergie sur Terre.

G

hypothèse Gaïa
nommé d'après la déesse grecque Gaïa, dit que la Terre devrait être vue comme un tout, un organisme vivant et que les processus biologiques stabilisent l'environnement. Énoncé pour la première fois en 1969 par le biologiste britannique James Lovelock.
Galle, Johann Gottfried 1812-1910
astronome allemand qui, avec Heinrich Louis d'Arrest, réalisa la première observation de Neptune sur la base de calculs de Le Verrier. Même si Galle a été le premier à observer Neptune, sa découverte est généralement attribuée à Adams (qui avait fait les calculs plus tôt) et à Le Verrier.
Lunes Galiléennes
les quatre plus grosses lunes de Jupiter: Io, Europe, Ganymède et Callisto; découvertes indépendamment par Galilée et Marius. (Galilée proposa qu'ils soient nommés les étoiles Médicéennes, en l'honneur de son mécène Cosme II de Médicis).
Galileo Galilei (Galilée) 1564-1642
astronome et physicien italien. Le premier à utiliser un télescope pour étudier les étoiles. Découvreur des premières lunes d'un corps extraterrestre (voir ci-dessus). Galilée fut un ardent supporteur de la théorie héliocentrique de Copernic. En réaction à Galilée, l'église a déclaré l'enseignement du mouvement de la Terre une hérésie et l'emprisonna. L'église a maintenu sa position pendant 350 ans; Galilée a été exonéré officiellement en 1992. (16k gif; 136k jpg) (Voyez aussi l'exposition sur Galilée à l' Institut et musée de l'histoire de la science, à Florence, Italie et le The Galileo Project de Rice)
gegenschein
une tache de lumière ronde ou allongée dans le ciel à 180 degrés du Soleil. Aussi appelé lueur antisolaire.
George III 1738-1820
roi de la Grande-Bretagne et de l'Irlande (1760-1820). Les politiques de son gouvernement ont nourri le mécontentement dans la colonie américaine, entraînant le révolution de 1776.
orbite géostationnaire
une orbite directe, circulaire, de faible inclinaison dans laquelle la vitesse orbitale du satellite correspond à la vitesse de rotation de la planète. Un vaisseau spatial y semble alors suspendu immobile au-dessus d'un point de la surface de la planète.
glace
utilisé par les planétologues en référence à l'eau, le méthane et l'ammoniaque qui se présente sous la forme d'un solide dans le système solaire externe.
granulation solaire
réseau de petites cellules (granules) vu sur la surface du Soleil causé par les mouvements convectifs des chauds gaz solaires.

H

Hale, George Ellery 1868-1938
astronome américain qui fonda les observatoires Yerkes, Mt. Wilson et Palomar. (72k gif)
Hall, Asaph 1829-1907
astronome américain qui a découvert les deux lunes de Mars, Deimos et Phobos.
Halley, Edmond 1656-1742
astronome anglais qui appliqua les lois de Newton sur des données de comètes historiques et qui prédit correctement le retour de la comète qui maintenant porte son nom. (12k jpg; plus)
héliocentrique
centré sur le soleil; voir Copernic, Kepler, Galilée.
héliopause
point auquel le vent solaire rencontre le milieu interstellaire ou le vent solaire des autres étoiles.
héliosphère
espace contenu à l'intérieur de la frontière qu'est l'héliopause et qui contient le Soleil et le système solaire.
Herschel, Sir William 1738-1822
astronome britannique qui découvrit Uranus et catalogua plus de 800 étoiles doubles et 2500 nébuleuses. (365k html/gif)
Hubble, Edwin Powell 1889-1953
astronome américain dont les observations prouvèrent que les galaxies sont des "univers isolés" et non des nébuleuses à l'intérieur de notre galaxie. Sa plus grande découverte fut la relation linéaire entre la distance des galaxies et la vitesse à laquelle elles se déplacent. Le Hubble Space Telescope (Télescope spatial Hubble) fut nommé en son honneur. (133k html/gif; 60k gif; matériel biographique)
Huygens, Christiaan 1629-1695
physicien et astronome hollandais qui fut le premier à décrire la nature des anneaux de Saturne (1655) et découvra sa lune Titan; fut aussi le pionnier de l'utilisation du pendule dans les horloges. (7k jpg; plus)

I

inclinaison
l'inclinaison du plan de l'orbite d'une planète est l'angle entre ce plan et l'écliptique; l'inclinaison de l'orbite d'une lune est l'angle entre le plan de son orbite et le plan de l'équateur de son objet primaire.
Inquisition, L'
un tribunal catholique de la Renaissance qui avait pour mandat de rechercher et poursuivre les hérétiques.
ionosphère
une région de particules chargées dans la haute atmosphère d'une planète; c'est la partie de l'atmosphère de la Terre 40 km et s'étend jusqu'à 460 km ou plus.

J

jeune
Lorsque utilisé pour décrire la surface d'une planète "jeune" veut dire que les formations visibles sont d'origine récente. C'est-à-dire que le s plus vieilles formations ont été détruites (par l'érosion pour par des coulées de lave). Les surfaces jeunes présentent peu de cratères d'impact et sont typiquement variées et complexes. Par contraste une "vieille" surface n'a pas changé beaucoup au travers des temps géologiques. Les surfaces de la Terre et d'Io sont jeunes; les surfaces de Mercure et Callisto sont vieilles.

K

Keeler, James E. 1857-1900
astrophysicien américain, découvreur de la mince discontinuité (sillon de Keeler) de la partie externe de l'anneau A de Saturne, et le deuxième directeur du Lick Observatory. Keeler fut dérobé (probablement accidentellement) de la renommée qui lui revenait depuis que la discontinuité de l'anneau A est connue sous le nom de "sillon d'Encke". Ce que Encke avait auparavant observé était une formation large, d'un contraste faible dans l'anneau A ce qui est différent du sillon prononcé et bien distinct que Keeler a observé le tout premier soir d'observation avec le réfracteur de 36 pouces de l'observatoire Lick.
Kelvin (K)
0 Kelvin est le zéro absolu; la glace fond à 273 K (= 0°C; = 32° F); l'eau bout à 373 K (= 100°C; = 212° F); (développé par William Thomson).
Kepler, Johannes 1571-1630
astronome et mathématicien allemand. Considéré comme le fondateur de l'astronomie moderne. En utilisant les données minutieusement obtenues par Tycho Brahe, Kepler formula les trois célèbres lois de Kepler du mouvement des planètes. Elles donnent un modèle mathématique de la théorie de Copernic qui affirme que les planètes tournent autour du Soleil. (16k jpg; 86k jpg; plus; encore plus)
kilogramme (kg)
= 1000 grammes = 2.2 livres, la masse d'un litre d'eau. (voir aussi)
kilomètre (km)
= 1000 mètres = 0.62 mille.
Kowal, Charles T. 1940-
astronome américain; découvreur de Léda et du planétésimal 2060 Chiron (alias 95 P/Chiron).
Kuiper, Gerard 1905-1973
astronome américain né en Hollande mieux connu pour son étude de la surface de la Lune. Découvreur de Miranda et de Néréide, a trouvé une atmosphère sur Titan. (Dr. Kuiper était solidement américanisé; son nom est prononcé pour rimer avec "vipère".) (22k jpg)

L

labes
glissement de terrain. (nomenclature internationale)
labyrinthus
complexe de vallées qui s'intersectent. (nomenclature internationale)
lacus
lac. (nomenclature internationale)
Lagrange, Joseph Louis 1736-1813
français (originalement Italien, Giuseppe Luigi Lagrangia; né à Turin, déménagea à Paris et devint un citoyen français) mathématicien et astronome; à fait plusieurs contributions à la mécanique céleste. (5k gif)
Lagrange (points de))
Lagrange montra que trois corps peuvent être en orbite aux sommets d'un triangle équilatéral en rotation sur ce plan. Si un des corps est suffisamment massif en comparaison des deux autres la formation triangulaire est stable. De tels corps sont parfois appelés des Troyens ou satellites lagrangiens. Le point sur le sommet avant est connu sous le nom de point de Lagrange avant ou L4 et le point sur le sommet arrière est le point de Lagrange arrière ou L5. (voir aussi)
Lassell, William 1799-1880
astronome britannique, découvreur de Triton le plus gros satellite de Neptune et, avec Bond, découvrit Hypérion une lune de Saturne. Il était un brasseur de bière prospère avant de se tourner vers l'astronomie. (22k jpg; plus)
Le Verrier, Urbain Jean Joseph 1811-1877
mathématicien français qui prédit la position d'une planète jusqu'alors inconnue (Neptune) qui perturbait l'orbite d'Uranus qui fut trouvé par Galle. Notons aussi que Adams avait fait une prédiction semblable mais non publiée quelques mois auparavant.
lidar
instrument similaire au radar mais opérant dans les longueurs d'ondes visibles.
linea
trace allongée. (nomenclature internationale)
litre
= 1000 cm3 = 1.06 pinte (US)
Lowell, Percival 1855-1916.
astronome américain. Fondateur de l'observatoire Lowell en Arizona (1894), où ses études de la surface de Mars l'ont convaincu que les traces linéaires (rapporté pour la première fois par Schiaparelli) étaient des "canaux" et que, en conséquence, la planète était habitée par des êtres intelligents. Plus tard son successeur découvrit Pluton. (26k gif)

M

macula
tache sombre. (nomenclature internationale)
magnétosphère
région de l'espace où le champ magnétique d'une planète domine celui du vent solaire.
magnétosphère (queue de la)
portion de la magnétosphère planétaire (sur le côté nuit de la planète) qui est entraîné vers l'extérieur du système solaire par le vent solaire.
magnitude
une mesure de la brillance d'un corps céleste sur une échelle numérique, sur laquelle l'étoile la plus brillande a une magnitude de -1.4 et l'étoile la plus faible visible à l'oeil nu a une magnitude de 6 avec un échelle telle qu'une baisse d'une unité représente une augmentation d'un facteur 2.512 de la brillance apparente. Aussi appelée la magnitude apparente.
mare
littéralement "mer" (une appellation peu appropriée mais toujours utilisée pour des raisons historiques); en réalité de larges plaines circulaires. (nomenclature internationale)
Marius, Simon 1573-1624
(alias Mayr) astronome allemand qui nomma les satellites "galiléens" de Jupiter. Lui et Galilée prétendent les avoir découverts en 1610 et l'ont probablement fait indépendamment. Marius a aussi été le premier à observer la "nébuleuse d'Andromède" avec un télescope et l'un des premiers à observer les taches solaires. (plus)
mensa
mesa, élévation de terrain avec un sommet plat. (nomenclature internationale)
métal
en astrophysique désigne tous les éléments sauf l'hydrogène et l'hélium, par exemple : "l'univers est composé d'hydrogène, d'hélium et des traces de métaux". (Note : cette définition est très différente de la traditionnelle définition que l'on utilise en chimie.)
météore
(ou "étoile filante") phénomène lumineux dans le ciel causé par l'entrée dans l'atmosphère terrestre d'une météorite ou d'une petite particule de glace. Les météores très brillants sont aussi appelés boule de feu ou bolides.
météorite
une roche d'origine extra-terrestre trouvée sur Terre.
météorides
objets, plus petit que les astéroïdes, en orbite autour du Soleil;
milliard
un milliard = 1 000 000 000 (1e9); (version américaine de billion) à ne pas confondre avec billion = 1e12 (version britannique de billion)
millibar
1/1000 d'un bar. La pression standard au niveau de la mer est d'environ 1013 millibars.
mons
montagne (pluriel: montes)

N

naine blanche
une étoile blanchâtre d'une faible luminosité avec une forte température de surface qui possède une masse approximativement égale à celle du Soleil mais avec une densité de plusieurs fois plus grandes.
nébuleuse solaire
le nuage de gaz et de poussière qui c'est effondré il y a environ 5 milliards d'années pour former le système solaire.
Neujmin, Grigoriy N.
astronome ukrainien; découvreur de l'astéroïde 951 Gaspra.
neutrino
une particule fondamentale hypothétiquement produite en quantité énorme par les réactions nucléaires des étoiles. Ils sont très difficiles à détecter puisque la très grande majorité d'entre eux passe au travers de la Terre sans interagir avec celle-ci.
Newton, Isaac 1642-1727
scientifique et ecclésiastique anglais; découvreur des lois de bases du mouvement et de la gravité; l'histoire apocryphe de la pomme n'est probablement pas vraie. (10k jpg)
Nicholson, Seth Barnes 1891-1963
astronome américain; découvreur de Lysithée, Ananke, Carme et Sinopé; et est aussi auteur de travaux importants sur les taches solaires.
notation exponentielle
"1.23e4" veut dire "1.23 fois 10 à la quatrième puissance" ou 12 300; "5.67e-8" veut dire "5.67 divisé par 10 à la huitième puissance" ou 0.0000000567.
numéro d'astéroïdes
lorsqu'ils sont découverts, les astéroïdes reçoivent un numéro séquentiel. Il n'a aucune signification particulière sauf que pour astéroïde N+1 a été découvert après astéroïde N. (voir annexe 5)

O

oceanus
littéralement "océan"; une très grande plaine circulaire. (nomenclature internationale)
Oort, Jan Hendrik 1900-1992
astronome hollandais qui contribua beaucoup à notre compréhension de la structure et de la rotation des galaxies. Comme une occupation plus ou moins secondaire, Oort étudia aussi les comètes. Le résultat de ses travaux fut une théorie, aujourd'hui largement acceptée, du nuage de Oort. Il est formé de petits morceaux qui, de temps à autre, sont déviés vers l'intérieur du système solaire créant des comètes. (142k gif)
ombre
région centrale sombre d'une tache solaire.
ovoïde
qui a la forme d'un oeuf

P

palus
littéralement un "marais"; en réalité une petite plaine (nomenclature internationale)
parsec
= 206 265 UA = 3.26 années-lumière
patera
cratère peu profond avec une bordure dentelée et complexe. (nomenclature internationale)
penumbra
région périphérique filamenteuse d'une tache solaire.
périhélie
point de l'orbite d'une planète où elle est le plus proche du Soleil. Pour les objets en orbite autour de la Terre l'on utilise le terme périgée; le terme périastre est utilisé pour les objets en orbite autour des autres corps. (antonyme: aphélie)
Perrine, Charles Dillon 1867-1951
astronome américano argentin qui a découvert Himalia et Elara.
perturber
causer la déviation d'une planète ou d'un satellite de son mouvement orbital théorique.
petite planète
autre terme pour désigner les astéroïdes. Aussi synonyme de planétoïde.
photosphère
la surface visible du Soleil; les taches solaires et les facules sont observées sur la photosphère.
plage faculaire
région brillante vue dans la chromosphère solaire.
Pickering, William Henry 1858-1938
astronome américain. Ses photographies de Mars, les premières obtenues, lui servirent de base dans son opposition à Lowell qui observait des supposés canaux sur Mars. Découvra Phoebé.
planètes inférieures
les planètes Mercure et Vénus sont appelées les planètes inférieures parce que leurs orbites sont plus près du Soleil que l'orbite de la Terre.
planètes supérieures
les planètes Mars, Jupiter, Saturne, Uranus, Neptune et Pluton sont appelées les planètes supérieures parce qu'elles orbitent plus loin du Soleil que la Terre.
planitia
basse plaine. (nomenclature internationale)
planum
plateau ou plaine élevée. (nomenclature internationale)
Pope, Alexander 1688-1744
écrivain anglais mieux connus pour ses héroï-comiques la Boucle volée et la Dunciade.
protubérance
structure fine de gaz relativement froid de la couronne solaire qui ressort brillamment en contraste avec le noir de l'espace lorsqu'elle est vue au bord du Soleil.
protubérance éruptive
une éruption soudaine d'énergie du disque solaire durant de quelques minutes à quelques heures, depuis laquelle radiations et particules sont émises.
promontorium
cap; promontoire. (nomenclature internationale)
Ptolémée 87-150
(alias Claudius Ptolemaeus) astronome alexandrain, mathématicien et géographe qui fonda sa conception de l'astronomie sur la croyance que tous les corps célestes tournent autour de la Terre. (10k gif; plus)

Q

R

rayon cosmique
une particule chargée très énergétique qui voyage à des vitesses relativistes.
géante rouge
une étoile qui a une basse température de surface et un diamètre qui est grand relativement à celui du Soleil.
regio
région. (nomenclature internationale)
relativité, théorie de la
décrit plus précisément que la mécanique newtonienne le mouvement d'un objet immergé dans un fort champ gravitationnel ou voyageant près de la vitesse de la lumière. Tous les travaux expérimentaux contemporains sont en accord avec les prédictions de la relativité. (Curieusement Einstein a reçu le prix Nobel en 1921 pour ses travaux de 1905 sur l'effet photovoltaïque et ses "services à la physique théorique".) (voir Spacetime Wrinkles, un excellent site Web du NCSA)
résolution
le raffinement du détail visible dans une image; une basse résolution montre seulement les détails grossiers et les grosses formations, une haute résolution montre des détails plus fins et de plus petites formations.
résonance
un état dans lequel un objet en orbite subit périodiquement une perturbation gravitationnelle par un autre objet.
réticulum
formation réticulée (similaire à un réseau)
rétrograde
rotation ou mouvement orbital dans un sens horaire lorsque vu du pôle nord de l'objet principal (c.-à-d. dans la direction opposée à celle de la majorité des satellites); antonyme de directe. Le pôle nord est celui qui est du même coté de l'écliptique que le pôle nord terrestre.
rift
une vallée allongée qui est formée par la dépression d'un bloc de la croûte planétaire entre deux ou plusieurs fausses parallèles.
rima
fissure. (nomenclature internationale)
Roche limite de
la plus proche distance de l'objet primaire pour laquelle un objet fluide peut être en orbite sans être détruit par les forces de marées. Un objet solide peut survivre en deçà de la limite de Roche si les forces de marées n'excèdent pas les forces qui maintiennent son intégrité structurale. La limite de Roche est calculée par l'équation suivante:

RL = 2.456*R*(p'/p)^(1/3)

oû p' est la densité de la planète, p est la densité de la lune, et R est le rayon de la planète. (plus)

rupes
escarpement. (nomenclature internationale)

S

satellite berger
satellite qui contraint l'étendue d'un anneau planétaire de par la gravité qu'il exerce sur cet anneau. (voir Pandore pour une belle image.)
Schiaparelli, Giovanni Virginio 1835-1910
astronome italien qui fut le premier à observer les "canaux" sur Mars. Il croyait que ces formations qu'il observait contenaient des lignes droites qui se joignaient en motif complexe. Il appela ces lignes "canali", qui ce traduit par "canal". L'histoire veut que la traduction de l'italien à l'anglais aurait accidentellement changer le terme de "channels" qui aurait du être "canals" ce qui introduisait la notion de structure artificielle. Ceci, combiné avec la rectitude suspecte des lignes, suggéra encore plus une nature artificielle pour ces structures, ce qui fit sensation. Les spéculations concernant la possibilité de vie intelligente sur Mars firent surface dans la presse populaire. Même les astronomes se sentaient attirés par cette dramatique possibilité. Le plus célèbre d'entre eux était Percival Lowell, qui poussa la chose beaucoup plus loin que Schiaparelli.
scopulus
escarpement lobé ou irrégulier. (nomenclature internationale)
Shakespeare, William 1564-1616
dramaturge et poète anglais. Il a écrit quelques bonnes pièces.
sidéral
de ou relatif aux étoiles. La révolution sidérale est celle qui est mesurée par rapport aux étoiles plutôt qu'au Soleil ou à l'objet autour duquel le satellite est en orbite.
silicate
composé de silicium et d'oxygène (ex. : Olivine)
sinus
littéralement "baie"; en réalité une petite plaine. (nomenclature internationale)
spicules
fins jets de gaz observés dans l'atmosphère solaire.
sublimation (ou sublimer)
passage de l'état solide à l'état gazeux sans passer par l'état liquide.
sulcus
sillons et crêtes presque parallèles. (nomenclature internationale)
tache solaire
une zone apparaissant sombre de la photosphère du Soleil; les taches solaires sont des concentrations de champs magnétiques, typiquement regroupées en grappes bipolaires ou en groupe; elles semblent sombres parce qu'elles sont plus froides que la photosphère environnante.
synchrone (rayon d'orbite)
le rayon d'une orbite à laquelle la période orbitale d'un satellite est égale à la période de rotation de la planète. Un satellite synchrone avec une inclinaison orbitale de zéro (sur le même plan que l'équateur de la planète) reste fixe dans le ciel vu par un observateur à la surface de la planète (de tels orbites sont communément utilisés pour les satellites de communications).
synchrone (rotation)
se dit d'un satellite dont la période de rotation sur son axe est la même que sa période de révolution autour de l'objet autour duquel il est en orbite. Ceci implique que le satellite présente toujours le même hémisphère à l'objet qu'il orbite (ex.: la Lune). Ceci implique aussi que l'un des hémisphères (l'hémisphère avant) fait toujours face dans la direction du mouvement du satellite alors que l'autre (l'hémisphère arrière) n'y fait jamais face. La plupart des satellites du système solaire possèdent une rotation synchrone.

T

tectoniques
forces qui agissent sur la croûte terrestre et la déforment.
terminateur
ligne qui divise le disque d'une planète ou d'une lune en une partie illuminée et une partie sombre.
terra
vaste portion de terrain. (nomenclature internationale)
tessera
tuile; terrain fait de structures polygonales. (nomenclature internationale)
tholus
petite colline ou montagne en forme de dôme.
Thomson, William 1824-1907
alias Lord Kelvin, physicien britannique qui développa l'échelle Kelvin pour mesurer la température. A aussi supervisé la pose d'un câble transatlantique. (10k gif)
réchauffement de marée
réchauffement par friction de l'intérieur du satellite due à sa flexion causée par l'attraction gravitationnelle de la planète autour de laquelle il est en orbite et possiblement des satellites voisins.
Tombaugh, Clyde 1906-1997
astronome américain; découvreur de Pluton. (plus, plus, 4k gif)
Trekkie
(aussi "Trekker") un passionné de l'émission de science-fiction Star Trek (Patrouille du Cosmos).
troyen
un objet en orbite aux points de Lagrange d'un autre (plus gros) objet. Ce nom dérive de la généralisation du nom des plus gros astéroïdes aux points de Lagrange de Jupiter: 588 Achilles, 624 Hektor et 911 Agamemnon. Ce type de satellites est aussi appelé satellites lagrangiens. Les satellites Hélène, Calypso et Télesto sont parfois appelés troyens.

U

unité astronomique (UA)
= 149 597 870km; la distance moyenne entre la Terre et le Soleil. 1 UA c'est loin -- parcourir 1 UA à 160 kilomètres/heure (100 mph) prendrait plus de 100 ans.
undae
dunes (littéralement "vagues"). (nomenclature internationale)

V

vallis
vallée sinueuse (pluriel: valles). (nomenclature internationale)
Van Allen, James A.
physicien américain qui découvrit la ceinture de radiation (qui maintenant porte son nom) de la Terre avec un instrument à bord du premier satellite américain, Explorer 1.
vastitas
vastes plaines basse.
vent solaire
un flux ténu qui émane du Soleil composé de gaz et de particules énergétiques, surtout des protons et des électrons (un plasma) . Typiquement le vent solaire atteint des vélocités de près de 350 kilomètres par seconde.
Verne, Jules 1828-1905
écrivain français qui est considéré comme le fondateur de la science-fiction moderne. Ces romans incluent "Voyage au centre de la terre" et "De la terre à la lune".
vieux
surface d'une planète qui a été peu modifiée depuis sa formation et qui présente typiquement un grand nombre de cratères d'impact . (comparez avec jeune) .
vitesse de la lumière
= 9.46053e12 km (= 5 880 000 000 000 miles = 63 239 AU); La distance parcouru par la lumière pendant un an.
volatile
utilisé comme nom, fait référence à des substances qui sont gazeuses à des températures ordinaires. En astronomie ça comprend l'hydrogène, l'hélium, l'eau, l'ammoniac, le dioxyde de carbone, et le méthane.

W

X

Y

Z

zodiacal (lumière)
une faible lueur provenant de la lumière réfléchie par la poussière interplanétaire sur le plan de l'écliptique.


Autres glossaires (anglais)


Contents ...appel ... Glossaire ...Appendices ...Data Host


Bill Arnett; dernière mise à jour: 9 décembre 1997


Retour