Ida 243 et Dactyl

   Ida 243 est un astéroïde de la famille Koronis en orbite autour du Soleil entre Mars et Jupiter:

        orbite:  270 000 000 kilomètres du Soleil (moyenne)
        taille:  58x23 kilomètres

   Ida était une nymphe qui éleva l'enfant Zeus (Jupiter). Ida est également le nom d'une montagne sur l'île de Crète, l'emplacement d'un lieu de pèlerinage classique et de la caverne où on dit que Zeus a été élevé.

   Il est le second des deux seuls astéroïdes qui ont été observés de près, Ida a été rencontré le 28 août 1993, par le vaisseau spatial Galileo sur son chemin vers Jupiter (Gaspra a été visité 2 ans plus tôt).

   Ida possède un satellite! (c'est la petite tache vers la droite dans l'image ci-dessus.) C'est le premier satellite naturel d'un astéroïde a être découvert. Provisoirement nommé "1993 (243) 1", il a reçu le nom de Dactyl (et la désignation permanente "(243) Ida I") en septembre 1994. Le nom est dérivé des Dactyli, un groupe d'êtres mythologiques qui ont vécu sur le Mont Ida et qui ont protégé l'enfant Zeus. D'autres histoires racontent que les Dactyli sont les enfants de la nymphe d'Ida et de Zeus.

   Dactyl (droit) est environ 1.6 x 1.2 kilomètres, étonnamment rond pour un si petit corps. Il orbite Ida à approximativement 90 kilomètres.

   La découverte qu'un des astéroïdes observés de près est en fait un système binaire a relancé la vieille discussion au sujet de la fréquence des astéroïdes binaires. Mais plus de données seraient nécessaires avant que la polémique puisse être vraiment résolue.

   L'application de la troisième loi de Kepler à l'orbite de Dactyl donne une évaluation grossière de la masse d'Ida et donc de sa densité. Cette valeur est quelque part entre 2.2 et 2.9 grammes/cm3 (ou peut-être un peu plus), une large gamme de valeurs parce que l'orbite de Dactyl n'est que crûment connue.

   A l'origine ont pensait qu'Ida était un astéroïde de type S, comme l'est Gaspra, composé de fer, de nickel et de quelques silicates. Mais une densité de 2.9 est trop basse pour ce type de composition. Au lieu de cela, Ida pourrait avoir une composition semblable aux météorites ordinaires de type chondrite, qui sont primitives et en grande partie inchangées.

   De façon intéressante, alors que les spectres d'Ida et et de Dactyl sont très semblables ils sont néanmoins distinctement différents; Dactyl n'est pas simplement un gros morceau d'Ida. On pense que le système binaire a pu être formé pendant la collision et la dissolution qui a créé les objets de la famille Koronis.

   La surface d'Ida et de Dactyl sont fortement cratérisé et donc apparemment vieille. Mais les calculs de dynamique indiquent que la famille entière des Koronis est relativement jeune. De tels calculs indiquent également que les objets de la taille de Dactyl ne peuvent à peu près pas survivre plus de 100 millions d'années. Peut-être que la lourde cratérisation a eu lieu à lors de la dissolution qui a créé la famille de Koronis plutôt qu'il y a 4 milliards d'années comme il est habituellement le cas pour de telles surfaces.

   La sonde Galileo a mesuré des variations du champ magnétique solaire lorsqu'il est passé près d'Ida (et un effet semblable a été observé avec Gaspra). Ceci indique que Ida doit contenir une certaine matière magnétique, bien que sa densité soit de loin trop basse pour qu'elle soit similaire en composition à une météorite sidérite (fer) ou pierreuse.

Plus au sujet d'Ida et de Dactyl

Questions en suspens


Contents ... Soleil ... Planétoïdes ... Gaspra ... Ida ... Météorites ... Data Host


Bill Arnett; dernière mise à jour: 22 juillet 1997


Retour