Mars

Celui qui apporte la guerre

   Mars est la 4ème planète du système solaire et la 3ème plus petite.

        orbite:   227 940 000 kilomètres (1.52 UA) du Soleil
        diamètre: 6 794 km
        masse:    6.4219e23 kg

   Mars (Grec: Arès) est le dieu de la guerre. La planète s'est probablement vue attribuer son nom de par sa couleur rouge. Mars est parfois appelée la Planète Rouge. (Un détail intéressant: le Dieu romain Mars était le Dieu de l'agriculture avant d'être associé avec le Dieu grec de la guerre Arès; ceux qui sont en faveur de la colonisation et du terraforming de Mars préfèrent ce symbolisme). Donne aussi son nom au mois de Mars.

   Mars est connue depuis que l'Homme existe. Elle joue un rôle important dans la science-fiction car elle est un des endroits les plus favorables à la vie (en dehors de la Terre!) dans le système solaire. Les fameux "canaux" de Mars "observés" par Lowell et d'autres furent malheureusement purement imaginaires comme le sont les princesses "Barsoomiennes".

   La première sonde à visiter Mars fut Mariner 4 en 1965. Plusieurs autres suivirent, y compris les deux sondes Viking qui se posèrent sur la surface de Mars en 1976 (à gauche). Terminant une pause de 20 ans, Mars Pathfinder c'est posé avec succès le 4 juillet 1997 (à droite).

   L'orbite de Mars est considérablement elliptique. Il en résulte une variation de température d'environ 30 °C dans les régions où le soleil est au zénith entre l'aphélie et la périhélie. Ceci exerce une influence majeur sur le climat de Mars. Alors que la température moyenne sur Mars est environ 218 °K (-55 °C), la température à la surface de Mars varie beaucoup, d'aussi peu que -140 °K (-133 °C, -207 °F) au pôle hivernal a presque 300 °K (27 °C, 80 °F) en journée d'été.

   Bien que Mars soit plus petite que la Terre, sa surface présente à peu près la même superficie que les zones émergées de la Terre.

   Exceptée la Terre, Mars possède le terrain le plus varié, le plus intéressant, et même le plus spectaculaire des planètes telluriques du système solaire:
       - Olympus Mons: culmine à 24 km est la plus haute montagne du système solaire. Le diamètre de sa base est de plus de 500 km et il est entouré d'une falaise de 6 km de haut (à droite).
       - Tharsis: est un énorme renflement sur la surface de Mars de 10 km de haut et 4000 km de long.
       - Valles Marineris: Valles Marineris: un système de canyons de 4000 km de long et de 2 à 7 km de profondeur (extrême droite).
       - Hellas Planitia: un cratère d'impact dans l'hémisphère sud de 6 km de profondeur et 2000 km de diamètre.
La plupart de la surface est très vieille et cratérisée, mais elle présente aussi des escarpements, des montagnes, des plaines, beaucoup plus jeunes.

   De vastes régions montagneuses (à gauche) cratérisées semblables à celles de la Lune constituent la presque totalité de l'hémisphère sud. L'hémisphère nord consiste en de nombreuses plaines beaucoup plus jeunes, plus élevées et dont l'histoire est beaucoup plus complexe. Un brusque changement d'altitude de plusieurs kilomètres semble séparer les deux types de terrain. Les raisons de cette dichotomie globale et de ce changement soudain d'élévation sont inconnues (certains pensent qu'ils seraient dus à un important impact juste après l'accrétion de Mars). Récemment, certains scientifiques ont tout d'abord mis en doute ce changement d'élévation; la sonde Mars Global Surveyor devrait résoudre ce problème.

   L'intérieur de Mars est uniquement connu grâce aux déductions faites à partir de la surface de Mars et des statistiques principales de la planète. Le scénario le plus probable est que Mars possède un noyau dense d'environ 1700 km de rayon recouvert par un manteau de roches en fusion légèrement plus dense que le manteau terrestre ainsi qu'une fine croûte. De plus, la relative basse densité de Mars comparée à celle des autres planètes terrestres indique que son noyau contient sans doute une fraction relativement importante de soufre en plus du fer.

   Tout comme Mercure et la Lune, Mars ne semble pas posséder de plaques tectoniques active; il n'y a aucune preuve de mouvement horizontal de la surface comme pour les montagnes pliées si communes sur Terre. Sans mouvement latéral des plaques un point chaud sous la croûte reste à une position fixe par rapport à la surface. Ceci, ainsi que la force gravitationnelle plus faible, pourrait expliquer la vaste "boursouflure" de la région de Tharsis et ses volcans énormes. Cependant il n'y a aucune preuve qu'il y ait présentement de l'activité volcanique. Même si Mars avait des activité volcanique par le passé, il semble qu'elle n'a jamais eu de plaques tectoniques.

   Il y a de nombreuses traces d'érosion sur la surface de Mars, incluant de grandes inondations et des rivières (à droite). Il est clair qu'à un certain moment de l'histoire de Mars, il a dû y avoir de l'eau à sa surface sous forme de larges lacs ou même d'océans. Néanmoins cela à dû se produire très brièvement et surtout il y a très longtemps. En effet, l'âge des traces d'érosion dans les canaux est estimé à 4 milliards d'années. (Valles Marineris NE fut PAS formée par un processus d'érosion mais par l'étirement et le craquement de la croûte associés à la création de la région de Tharsis.)

   Tôt dans son histoire, Mars ressemblait plus à la Terre. Tout comme elle, la plupart de son dioxyde de carbone fut recyclé en roches de carbonate. Mais sans plaques tectoniques, Mars est incapable de recycler les roches en dioxyde de carbone dans l'atmosphère et elle ne peut donc maintenir un effet de serre important. La surface de Mars est par conséquent plus froide que celle de la Terre si celle-ci orbitait à la même distance que Mars.

   Mars possède tout de même une fine atmosphère composée principalement de minuscules quantités de dioxyde de carbone (95.3%), d'azote (2.7%), d'argon (1.6%) ainsi que de traces d'oxygène (0.15%) et d'eau (0.03%). La pression moyenne à la surface de Mars n'est que de 7 millibars (moins de 1% de celle de la Terre), mais elle varie beaucoup avec l'altitude, de 9 millibars dans les bassins les plus profonds, jusqu'à 1 millibar au sommet du Olympus Mons. L'atmosphère est cependant suffisamment dense pour supporter des vents très forts ainsi que d'énormes tempêtes de poussières qui peuvent parfois recouvrir la planète pendant des mois. La mince athmosphère de CO2 de Mars produit un effet de serre mais seulement pour augmenter la température de 5 °K à la surface; beaucoup moins que ce que l'on peut observer sur la Terre ou Vénus. Bien que l'atmosphère martienne soit principalement constituée de dioxyde de carbone (comme sur Vénus), l'effet de serre sur Mars est tout de même assez important pour élever la température de la surface à 5 °K.

   Mars présente deux calottes glaciaires permanentes à ses pôles, composées principalement de dioxyde de carbone solide (communément appelé glace sèche). Les calottes présentent une structure en couche, avec une alternance de glace et de poussières sombres. Pendant l'été dans les régions les plus au nord, le dioxyde du carbone se sublime, révélant une couche de glace. On ne sait pas s'il existe une couche de glace similaire en dessous de la calotte du pôle sud car sa couche de dioxyde de carbone ne disparaît jamais complètement. Le mécanisme responsable de ce phénomène de couches est encore inconnu mais il pourrait être dû à des changements climatiques liés aux modifications à long terme de l'inclinaison de l'équateur martien par rapport à son plan orbital. Il pourrait aussi y avoir de la glace sous la surface du sol martien à des latitudes plus basses. De plus, l'étendue des calottes polaires modifie la pression atmosphérique globale d'environ 25% (tel que mesuré aux sites d'alunissage des sondes Vikings).

   Des observations récentes effectuées par le Télescope Spatial Hubble (à droite) ont révélé que les conditions lors des missions Viking pourraient ne pas avoir été typiques. En effet, l'atmosphère de Mars semble aujourd'hui être plus froide et plus sèche qu'à l'époque. ( plus de détails au site du STScI)

   Les vaisseaux Viking ont effectué des expériences visant à détecter la présence de vie sur Mars. Les résultats furent malheureusement négatifs. Cependant les optimistes disent que les expériences ont été effectuées sur deux échantillons minuscules et pas forcément aux endroits les plus favorables. D'autres expériences seront réalisées par de futures missions vers Mars.

   Un petit nombre de météorites (les météorites SNC) seraient d'origine martienne.

   Le 6 août David McKay et collègues ont annoncé la première identification de composés organiques dans une météorite martienne. De plus, les auteurs ont suggéré que ces composés, en conjonction avec d'autres indices de nature minéralogique observé dans la roche, pourraient être des preuves d'anciens micro-organismes martiens (à droite).
   Tout aussi excitant que ce puisse être, il est important de rappeler que même si cette preuve est solide elle ne confirme pas de façon certaine la vie extra-terrestre. Rappelez-vous que "une affirmation extraordinaire exige un preuve extraordinaire." Il reste beaucoup de travail à faire avant que l'on puisse être sûr de cette affirmation des plus extraordinaires.

   De grands, mais non globaux, champs magnétiques existent sur plusieurs régions de Mars. Cette découverte inattendue a été faite par la sonde Mars Global Surveyor seulement quelques jours après son entrée en orbite autour de Mars. Ce sont probablement des restes d'un ancien champs magnétique global qui a depuis disparu. Ceci pourrait avoir des répercussions importantes quant à la structure de l'intérieur de Mars et pour l'historique de son atmosphère et donc pour la possibilité de vie ancienne.

   Lorsqu'elle est présente dans le ciel, Mars est aisément visible à l'oeil nu en pleine nuit. Sa brillance apparente (sa magnitude) varie beaucoup en fonction de sa position relative avec la Terre. Les cartes célestes de Mike Harvey (planet finder charts) indiquent la position actuelle de Mars (et les autres planètes) dans le ciel. Des cartes plus détaillées et personnalisées peuvent être générées avec un programme d'astronomie tel Starry Night.

Satellites de Mars

Mars possède deux minuscules satellites qui orbitent très près de la surface.

           Distance  Rayon     Masse
Satellite  (000 km)   (km)     (kg)   Découvreur  Date
---------  --------  ------  -------  ----------  ----
Phobos            9      11  1.08e16  Hall        1877
Deimos           23       6  1.80e15  Hall        1877

Plus au sujet de Mars, Deimos, et Phobos

Questions en suspens


Express vers Jupiter

Contents ... Soleil ... Terre ... Lune ... Mars ... Phobos ... Jupiter ... Data Host


Bill Arnett; dernière mise à jour: 31 octobre 1997