Un plaidoyer personnel

[Note du Traducteur: Ce texte s'adresse surtout aux américains]


   Presque toutes les informations contenues dans Les Neuf Planètes ont été recueillies par des vaisseaux spatiaux et les chercheurs de la NASA et payées par des impôts. Notre exploration du système solaire est nécessairement une entreprise publique et elle vit ou elle meurt par l'opinion publique.

   Mais aujourd'hui le programme spatial aux Etats-Unis est en péril. Une série d'échecs tragiques (Challenger, Mars Observer) et des problèmes embarrassants (l'antenne coincée de Galileo, le miroir défectueux du télescope Hubble) a changé la réputation de la NASA d'une agence d'audacieuse et pragmatique à celle d'une bureaucratie en déroute et maladroite. L'appui populaire s'est en grande partie évaporé. Son budget a été réduit à plusieurs reprises. Tous les ans la NASA lutte pour se contenter de moins en moins. Beaucoup de bons projets de recherche ont été enterrés et des opportunités uniques ont été manquées.

   Mais rien n'oblige qu'il en soit ainsi. Rappelez-vous d'Apollo? Si vous voulez voir le programme spatial américain reconstitué à son ancienne gloire, vous pouvez aider. Écrire à votre représentant à Washington. Discutez-en avec vos amis et collègues. Joignez un groupe d'activistes. Ne laissez pas la politique être dirigée par ceux qui pensent que le programme spatial est seulement pour Trekkies et que la coupure seule du budget de la NASA peut éliminer le déficit. Faites entendre votre voix.

   Il y a eu récemment une campagne d'écriture de lettre pour sauver Mars Surveyor. Apparemment, le bureau d'un des membres du Congrès a reçu un total de 10 (dix) lettres d'appui, ce qui a été considéré comme "beaucoup" et était un facteur significatif dans la décision de ce membre du Congrès. Ainsi en dépit de la sagesse populaire, au moins sur des questions relativement limitées comme celle-ci, votre voix peut en effet être entendue.

   Certains croient que la station spatiale et le programme d'exploration spatial habité en général enlève les rares dollars aux programmes de science et plaident pour des coupures dans le programme habité dans l'espoir de récupérer certains des fonds résiduels. Mais, à mon avis, c'est une attitude myope. Un message anonyme sur Usenet l'a bien dit quand il a écrit:

"Il y a ceux qui ont un point de vue différent sur ce que devraient être nos objectifs dans l'espace. Certains sont intéressés par la science ou juste la beauté d'un paysage étranger; ils sont satisfaits de regarder indirectement par l'entremise des yeux d'une machine; d'autres sentent la nécessité de marcher réellement sur ces sols étrangers, ou d'envoyer des robots. D'autres encore croient que la destinée humaine est dans les étoiles et que nous devrions nous étendre dans l'univers pour survivre. Je devine que nous allons devoir travailler ensemble, et tolérer les motivations de tous et chacun."

   Benjamin Franklin l'a dit plus succinctement: "nous devons tous nous tenir ensemble, ou assurément nous faillirons tous séparément."

   Si vous êtes un citoyen d'un autre pays, je fais mes excuses pour le biais américain de tout ceci (en fait, je suis considérablement embarrassé que mon pays ait parfois laissé tomber ses associés dans l'exploration spatiale). Si votre pays a son propre programme d'exploration spatiale (voir ci-dessous) svp soutenez-le ainsi que les programmes de coopération internationale comme Cassini/Huygens.


   Une manière simple d'aider le programme spatial est de joindre un groupe de pression comme ceux qui suivent. Ils méritent l'appui de tous ceux qui s'inquiètent du futur de l'humanité dans l'espace.

The Planetary Society

National Space Society

SEDS

The Astronomical Society of the Pacific

Space Frontier Foundation


Agences et centres spaciaux

Autres ressources de WWW


Contents ... Vaisseaux ... appel ... Glossaire Data Host


Bill Arnett; dernière mise à jour: 19 juin 1997


Retour