Pluto

Pluto

Mathews: Pluto - The Renewer





L'orbite de Pluton est plus éloignée que celle de Neptune (en général). Pluton est aussi beaucoup plus petite que toutes les autres planètes de notre système solaire et est maintenant classifiée comme étant une "planète naine". Elle est plus petite que 7 des lunes du système solaire (la Lune, Io, Europa, Ganymede, Callisto, Titan et Triton).

        orbite:    5,913,520,000 km (39.5 UA) du Soleil (moyenne)
        diamètre: 2274 km
        masse:     1.27e22 kg

Dans la mythologie Romaine Pluton ( Hadès en grèc) était le Dieu des Enfers. La planète à reçu ce nom (après plusieurs autres suggestions) probablement à cause de son éloignement du soleil qui la plonge dans une obscurité perpétuelle et probablement aussi parce que les deux premières lettres de "Pluton" sont les initiales de Percival Lowell.

Pluton fut découverte en 1930 par un hasard fortuit. En effet, des calculs basés sur les mouvements d' Uranus et de Neptune, et qui se révélèrent ultérieurement faux, avaient prédit la présence d'une planète au delà de Neptune. Clyde W. Tombaugh de l'observatoire Lowell en Arizona entreprit alors une étude minutieuse du ciel qui le conduisit tout de même à découvrir Pluton.

Cependant, après cette découverte, il fut rapidement déterminé que Pluton était trop petite pour expliquer les divergences dans les orbites des autres planètes, On continua, sans succès, la recherche de la Planète X qui ne sera sans doute jamais trouvée si l'on considère que les divergences d'orbites disparaissent si on utilise la valeur de la masse de Neptune déterminé par Voyager 2 lors de son passage près de cette planète. La planète X n'existerait donc pas. Toutefois, cela ne veut pas dire qu'il n'y ait pas d'autres objets semblable à ce que nous attendions de la planète X. En fait, nous savons maintenant qu'il existe un grand nombre d'objets de toute taille dans la ceinture de Kuiper situé au-delà de l'orbite de Neptune et incluant certains objets de la taille de Pluton.

Pluton est la seule planète du système solaire à ne pas avoir été visitée par une sonde spatiale. Même le télescope spatial Hubble ne peut distinguer que les plus gros détails de sa surface (à gauche et ci-haut). Un vaisseau spatial nommé New Horizons a été lancé en Janvier 2006 et, si tout va bien, devrait croiser Pluton en 2015.

Pluton possède un satellite, Charon, qui, heureusement, fut découvert en 1978 juste avant que son plan orbital s'aligne avec celui du système solaire. Il fut alors possible d'osberver plusieurs passages de Pluton devant Charon et vice-versa. En calculant soigneusement quelle portion de l'objet serait couvert à quel moment et en déterminant la courbe de luminosité, les astronomes furent capable de grossièrement contruire une carte des surfaces pâles et des surfaces sombres des deux objets.

nix and hydra Fin 2005, une équipe de chercheurs utilisant le télescope spatial Hubble découvrir deux minuscules lunes additionnelles en orbite autour de Pluton. Provisoirement désignées comme S/2005 P1 et S/2005 P2, elles sont maintenant connues comme étant Nix et Hydra. Leurs tailles est estimées à 60 et 200 km de diamètre.

Le rayon de Pluton n'est pas bien connu. La valeur proposée par le JPL est de 1137 avec une erreur de ±8, ce qui est presque un pourcent.

Bien que la somme des masses de Pluton et Charon soit parfaitement connue (elle peut être déterminée grâce à des mesures précises de la période et du rayon de l'orbite de Charon et de lois de base de la physique), les masses individuelles de Pluton et de Charon sont difficiles à déterminer car il faut effectuer des mesures beaucoup plus précises de leurs mouvements respectifs par rapport à leur centre de masse. Surtout qu'elles sont si petites et si éloignées que même le télescope spatiale Hubble a de la difficulté. Le ratio de leur masses est probablement entre 0.084 et 0.157; d'autres observations sont en cours mais on ne connaîtra pas précisément la masse de Pluton et Charon jusqu'à ce qu'une sonde y arrive.

Pluton est le second corps le plus contrasté du système solaire (après Iapetus).

Il y a récemment eu une importante controverse au sujet de la classification de Pluton. Au moment de sa découverte, cette dernière fut classifiée comme étant la neuvième planète et le demeura pour 75 ans. Toutefois, le 24 août 2006 l'UAI adopta une nouvelle définition des "planètes" qui n'incluait pas Pluton. Pluton fut alors classifiée comme étant une "planète naine", une classe distincte de planète. Bien qu'a priori cela semble porter à controverse (et cause définitvement une controverse autour du nom du présent site web) il faut espérer que le débat sur le statut de Pluton sera vite oublié afin que l'on se concentre sur les vrais questions tel ses propriétés physiques et son origine.

Pluton a reçu le numéro 134340 dans le catalogue des planètes mineurs.

L'orbite de Pluton est très excentrique. Elle est parfois plus proche du soleil que Neptune (elle l'a d'ailleurs été de Janvier 1979 à Février 1999). Pluton effectue sa rotation dans le sens opposé de la plupart des autres planètes.

Pluton est en résonance 3:2 avec Neptune. En effet, la période orbitale de Pluton est exactement 1.5 fois plus longue que celle de Neptune. Ainsi, bien qu'il semble que l'orbite de Pluton croise celle de Neptune, ells n'entreront jamais en collision. (Voir aussi ces explications détaillées.)

Tout comme Uranus, le plan équatorial de Pluton est presque à angle droit de son plan orbital.

La température à la surface de Pluton n'est pas très bien connue mais elle se situe probablement entre 38 et 63 Kelvin (-235 à -210°C). Les régions "chaudes" correspondent généralement au zones sombres dans les longueur d'onde du visible.

La composition de Pluton est inconnue mais sa densité (environ 2g/cm3) indique que la planète est sans doute composée de 70% de roche et de 30% d'eau glacée semblable à Triton. Les zones brillantes observables à la surface semblent être constituées d'azote glacé avec de petites quantités de méthane solide et de monoxyde de carbone. La composition des zones plus sombres de Pluton est encore inconnue mais pourrait être due à du matériel organique de base ou à des réactions photochimiques activeées par des rayons cosmiques.

On ne connaît presque rien sur l'atmosphère de Pluton mais elle est probablement composée d'azote, de monoxyde de carbone et de méthane. L'atmosphère est extrêmement ténue et la pression à la surface n'est que de quelques micromars. L'atmosphère de Pluton sous forme gazeuse ne peut exister que lorsque la planète est proche de son périhélie. Pendant la majeure partie de la longue révolution de Pluton autour du Soleil, les gaz atmosphériques se cristallisent à sa surface. Proche de son périhélie, il est probable qu'une partie de son atmosphère s'échappe dans l'espace peut-être même en interagissant avec Charon. Les planificateurs de la mission New Horizon souhaitent que la sonde arrive dans la région de Pluton pendant que l'atmosphère est sous forme gazeuse.

Les orbites inhabituelles de Pluton et de Triton et le similitudes entre leurs propriétés générales suggèrent que ces deux corps sont liés historiquement. On pensaite autrefois que Pluton aurait pu être un des satellites de Neptune mais cela semble aujourd'hui improbable. Une théorie plus répandue avance que Triton, comme Pluton, se déplaçait autrefois sur une orbite indépendante autour du soleil et fut capturée par Neptune. Triton, Pluton et Charon sont peut-être les seuls restes d'un coprs plus gros dont les éléments furent éjectés dans le Nuage d'Oort. Tout comme la Terre et la Lune, Charon pourrait être le résultat d'une collision entre Pluton et un autre corps.

Pluton peut-être observée avec un télescope amateur mais ce n'est vraiment pas facile. Il existe plusieurs sites internet qui montre la position actuelle de Pluton dans le ciel (ainsi que d'autres planètes), mais des chartes très détaillées et des observations précises sur plusieurs jours sont nécessaires afin de la trouver. Des chartes fiables peuvent être crées à partir de différents programmes de planétarium.


Charon

Charon

Charon ( "KAIR en" ) est le plus gros satellite de Pluton:

        orbite:    19,640 km de Pluto
        diamètre: 1212 km
        masse:     1.90e21 kg

Dans la mythologie Grec, Charon était celui qui transportait les morts vers Hades (le royaume de morts) en leur faisant traverser la Rivière Styx (Même si elle est officiellement nommée d'après un personnage mythologique, le découvreur de Charon l'a aussi nommé en l'honneur de son épouse Charlene).

Charon fut découvert en 1978 par Jim Christy. Avant cette découverte, on pensait que Pluton était beaucoup grosse car les images de Pluton et Charon étaient brouillées en un seul corps.

La particularité de Charon est qu'il est le plus gros satellite par rapport à sa planète primaire (un honneur qui revenait à la Lune de notre Terre). Certains font référence à Pluton/Charon comme une double planète plutôt qu'une planète et son satellite.

Le rayon de Charon n'est pas très bien connu. Les mesures du JPL l'estime à 586±13km, un incertitude de plus de 2%. Sa masse et sa densité sont aussi mal connues.

Une autre particularité de Pluton and Charon est que non seulement Charon tourne de façon synchrone mais Pluton aussi. Ainsi Charon présent toujours le même point de sa surface au même point de la surface de Pluton. Ceci rend sans doute les phases de Charon vues de Pluton très intéressantes.

La composition de Charon est inconnue mais sa faible densité (environ 2.0g/cm3) indique qu'elle pourrait être similaire à celle des satellites glacés de Saturn (comme Rhéa). Sa surfaçe semble donc être recouverte d'eau gelée ce qui est très différent de Pluton.

Contrairement à Pluton, Charon ne présente pas une albédo importante bien qu'il puisse en posséder une faible qui ne serait pas facilement détectable.

Une théorie propose que Charon aurait été formée suite à un gigantesque impact similaire à celui qui aurait pu former notre Lune.

Il est improbable que Charon possède une atmosphère significative.


Plus au sujet de Pluton et Charon

Questions en suspens


Retour ... Soleil ... Neptune ... Néréide ... Pluton / Charon ... Planètes naines ... Données

Bill Arnett; dernière mise à jour: 15 septembre 2006 La version (anglaise) la plus récente de cette page ce trouve à l'addresse suivante: http://www.nineplanets.org/pluto.html