Vénus

Celle qui apporte la paix

Vénus est la deuxième planète du système solaire par ordre croissant des distances au Soleil et la 6ème planète par ordre croissant de taille. Avec une excentricité de moins de 1%, l'orbite de Vénus est la plus circulaire des orbites planétaires du système solaire.

        orbite:   108 200 000 kilomètres (0.72 AU) du Soleil
        diamètre: 12 103.6 kilomètres
        masse:    4.869e24 kilogrammes

Vénus (Grecque: Aphrodite; Babylonien: Ishtar) est la déesse de l'amour et de la beauté. Elle doit probablement son nom au fait que c'est la planète la plus brillante de la voûte céleste. (A quelques exceptions près, on a donné aux bassins, cratères, et autres formations de la surface de Vénus des noms féminins.)

Vénus est connue depuis la préhistoire et elle est l'objet le plus brillant dans le ciel après le Soleil et la Lune. Tout comme Mercure, la croyance populaire voulait qu'il s'agisse de deux corps séparés: Eosphorus étant l'étoile du matin et Hesperus étant l'étoile du soir, mais les astronomes grecs savaient déjà qu'il s'agissait du même astre.

En tant que planète intérieure, Vénus présente des phases lorsqu'on l'observe depuis la Terre. Les observations de ce phénomène par Galilée furent une preuve importante en faveur de la théorie héliocentrique du système solaire de Copernic.

La première sonde spatiale à visiter Vénus fut Mariner 2 en 1962. Ensuite elle fut successivement visitée par de nombreuses autres sondes (plus d'une vingtaine en tout) dont les sondes Pioneer Venus, les sondes Soviétiques, Venera 7 qui fut la première à se poser sur une autre planète, et Venera 9 qui nous transmit les premières images de la surface (à gauche).Plus récemment, la sonde Magellan a cartographié précisément la surface de Vénus en utilisant des altimètres radars (ci-dessus).

La rotation de Vénus est quelque peu inhabituelle et ce parce qu'elle est non seulement très lente (sa période de rotation sidérale de 243 jours terrestres est légèrement plus longue que l'année Vénusienne) mais aussi parce qu'elle est rétrograde. De plus, la synchronisation particulière de la période de rotation de Vénus avec sa période de révolution est telle que Vénus présente toujours la même face à la Terre quand elle est au plus près de celle-ci.

Vénus est souvent considérée comme la jumelle de la Terre. Elles ont en effet beaucoup de points communs:
--Vénus est seulement légèrement plus petite que la Terre (95% du diamètre terrestre et 80% de sa masse).
--Les deux planètes possèdent peu de cratères indiquant que leurs surfaces sont relativement jeunes.
--Leurs densités et compositions chimiques sont similaires.
Ces similitudes amenèrent les astronomes à penser qu'en dessous de ses nuages denses, Vénus aurait pu être très semblable à la Terre et même héberger la vie. Malheureusement des études plus poussées de Vénus montrèrent qu'elle était en fait radicalement différente de la Terre.

La pression de l'atmosphère de Vénus à sa surface est de 90 atmosphères, ce qui correspond à la pression qui s'exerce à un kilomètre de profondeur dans un océan terrestre. L'atmosphère vénusienne est constituée principalement de dioxyde de carbone (gaz carbonique). Il y a plusieurs couches de nuages chacune d'une épaisseur de plusieurs kilomètres et qui sont composés d'acide sulfurique. Ces nuages nous cachent la vue de la surface. Cette atmosphère très dense provoque un puissant effet de serre qui élève la température à la surface par plus de 400 degrés atteignant 740K (ce qui est assez chaud pour faire fondre le plomb). La surface de Vénus est donc plus chaude que celle de Mercure bien qu'elle soit deux fois plus éloignée du Soleil.

À la cime de la couche nuageuse les vents sont très puissants (350 Km/h) alors que les vents proches de la surface ne dépassent pas quelques kilomètres à l'heure.

Tout comme la Terre, Vénus possédait sans doute de grandes quantités d'eau mais elle se sont entièrement évaporées. Vénus est maintenant une planète désertique. Si la Terre avait été juste un peu plus proche du Soleil son évolution aurait été semblable à celle de Vénus. L'on apprendra probablement beaucoup au sujet de la Terre en étudiant pourquoi deux planètes si semblables sont devenues si différentes.

La surface de Vénus consiste principalement en des plaines douces avec peu de reliefs. Elle présente aussi de vastes bassins: Atalanta Planitia, Guinevere Planitia, Lavinia Planitia. Surplombant la plaine vénusienne, deux régions montagneuses apparaissent: Ishtar Terra dans l'hémisphère nord (d'une taille comparable à l'Australie) et Aphrodite Terra le long de l'équateur (approximativement de la taille de l'Amérique du Sud). Le centre de Ishtar Terra comprend un immense plateau, Lakshmi Planum, qui est entouré par les plus hauts sommets de Vénus, y incluant l'énorme Mont Maxwell.

Les images radars recueillies par la sonde Magellan montrent que la surface de Vénus est couverte de coulées de lave. Elle présente aussi de nombreux volcans de boucliers (semblables à ceux d'Hawaii ou à Olympus Mons) tel que Sif Mons(à droite). Des découvertes récentes ont permis de conclure que Vénus possède toujours une activité volcanique mais seulement en quelques points particuliers de la planète. En gros, du côté géologique, c'est plutôt le calme plat depuis quelques centaines de millions d'années.

Il n'y a pas de petits cratères sur Vénus. Il semble en effet que la plupart des petits météores se consument entièrement dans l'atmosphère vénusienne avant d'atteindre la surface. Les cratères de Vénus semblent se présenter en petits groupes, ce qui indique que les plus gros météores qui atteignent la surface généralement se brisent dans l'atmosphère.

Les régions les plus anciennes de Vénus ont environ 800 millions d'années. Un volcanisme intensif à cette époque a totalement effacé toutes traces de l'histoire de Vénus même les énormes cratères d'impacts qui devaient alors parsemer la planète.

Les images de Magellan montre une grande variété de formations uniques incluant les volcans crêpes (à gauche) qui semblent être des éruptions d'une lave très Úpaisse ainsi que les couronnes (à droite) qui semblent être des d˘mes, au-dessus de large chambres de magma, qui se serait affaissé.

L'intérieur de Vénus est probablement similaire à celui de la Terre: un noyau ferreux d'environ 3000 km de rayon, recouvert par un manteau de roches fondues. Des données récentes provenant de la sonde Magellan indiquent que la croûte de Vénus est plus dure et plus épaisse qu'on ne le pensait. Tout comme la Terre, les courants de convection dans le manteau produisent des pressions qui s'exercent sur de relativement petites régions de la surface plutôt que sur les limites de plaques tectoniques comme sur la Terre.

Vénus ne possède pas de champ magnétique, peut-être à cause de sa très lente rotation.

Vénus ne possède pas de satellite mettant fin à une légende.

Vénus est généralement visible à l'oeil nu. Parfois appelée (à tort) "étoile du matin" et "étoile du soir", elle est de loin "l'étoile" la plus brillante du ciel. Les cartes célestes de Mike Harvey (planet finder charts) indiquent la position actuelle de Vénus (et les autres planètes) dans le ciel. Des cartes plus détaillées et personnalisées peuvent être générées avec un programme d'astronomie tel que Starry Night.

Plus au sujet de Vénus

Questions en suspens


Contents ... Soleil ... Mercure ... Vénus ... Terre ... Data Host


Bill Arnett; dernière mise à jour: 19 mars 1997


Retour